Migraine ophtalmique sans douleur

Migraine ophtalmique sans douleur : comment y parvenir ?

Il est probable que vous ayez déjà eu affaire à une migraine dans votre vie, peut être même avec des épisodes chroniques, mais sa facette ophtalmique est tout aussi douloureuse.
Contrairement à la céphalée dite classique, la version ophtalmique implique un tas d’autres effets neurologiques indésirables qui surgissent avant même le début de la vraie crise. On vous propose donc aujourd’hui un éventail de solutions pour contrer la douleur de ce trouble.

Qu’est-ce que la migraine ophtalmique et pourquoi implique-t-elle des douleurs ?

Appelée migraine avec aura ou tout simplement migraine ophtalmique, cette pathologie induit en plus des crises de céphalées habituelles une série de troubles neurologiques qui servent en quelque sorte de pré-phase à la vraie migraine.

Le nom de cette dernière vient d’ailleurs d’un concept neurologique appelé “aura” qui prévoit liste de dysfonctionnements comme des problèmes de locution. Les causes de ces perturbations sont, comme pour celles des migraines ordinaires, encore peu maîtrisées.

On songe par exemple, au fait qu’un facteur génétique soit en action, mais les tests sur le sujet sont encore à leurs balbutiements. Une piste de diminution du flux sanguin est également envisagée, mais là encore rien de parfaitement vérifié et certain. De même que pour le trafic sanguin, une rupture temporaire du cortex cérébral est peut être à l’origine de ce mal.

Si l’on ajoute que la prépondérance des ondes électromagnétiques comme celles des smartphones sont des causes envisageables, on peut dire qu’on est encore loin de maîtriser ce sujet.

Connaitre les symptômes de la migraine ophtalmique pour éviter les douleurs

Les symptômes d’une migraine ophtalmique se présentent au cours de la crise en deux étapes plus ou moins distinctes. Le première est directement corrélée à l’aura que l’on a vu auparavant et qui peut amener des effets indésirables comme :

  • Troubles des sens,
  • troubles visuels,
  • difficultés d’élocution.

Cette partie préliminaire agit comme une sorte de transition entre les sensations altérées et les maux plus classiques d’une céphalée. La seconde partie quant à elle n’est pas réellement différente en dehors du fait qu’elle provoque une douleur unilatérale ainsi qu’une augmentation des ressentis une fois qu’on essaie de bouger la tête. Cette dernière peut de plus, vous faire ressentir des pulsations désagréables comme effet de la migraine.

Principes pour prévenir les douleurs de la migraine ophtalmique

Il n’existe pas vraiment de contre parfait pour ne jamais être affecté par une migraine ophtalmique, en effet, le fait qu’on en connaisse aussi peu ralenti déjà pas mal les possibilités. Néanmoins, vous pourrez toujours définir les facteurs qui vont être à l’origine de ce trouble et les éviter pour ensuite effectuer une prévention indirecte du problème.

Pour ce faire, pas de technique miracle, il suffit d’avoir une hygiène de vie irréprochable, donc pas de nuits blanches régulières. Essayez de privilégier les lieux de vie les plus calmes possibles. Préférez les sports classiques aux disciplines extrêmes, échauffez vous convenablement et surtout, un des points les plus importants, ne pas succomber au stress et à l’anxiété. Vivre dans un environnent bruyant et bourré d’ondes électromagnétiques est pour le coup assez déconseillé si vous souhaitez vous protéger des risques de ce mal.

Comment traiter une migraine ophtalmique et stopper les douleurs ?

Migraine ophtalmique sans douleur

Une fois apparue, la migraine ophtalmique peut être combattue de plusieurs manières différentes avec des médicaments qu’on voit d’ailleurs assez souvent en réponse aux douleurs chroniques. Les antalgiques sont par exemple une voie souvent suivie en premier médicament pour lutter contre la migraine avec aura.

Des Triptans peuvent également être prescrits de même que certains anti-nauséeux. Généralement, en dernier recours, les bêtabloquants sont plutôt efficaces, le problème, c’est que leurs effets secondaires comme la fatigue accrue ou des troubles d’érection sont bien trop nombreux. Il est à noter que ces traitements bien que souvent assez lourds sont poursuivis même après une guérison apparente pour empêcher la pathologie de revenir.

Les patchs anti ondes pour prévenir la migraine ophtalmique

Nous avons déjà expliqué pourquoi les ondes de vos téléphones pouvaient être nocives pour votre santé et plus précisément pour le bien être de votre cerveau, mais comment faire si on est obligé de vivre dans un espace où ces fréquences sont légion ?

Il ne faut pas chercher bien loin car bon nombre de sociétés se sont mises au travail et ont déjà conçues des produits adaptés. Il s’agit de patchs anti ondes qui protègent de manière efficace et sont simples d’utilisation et de plus particulièrement pratiques. Une fois placés, vous aurez une raison de moins de vous inquiéter des déclencheurs de migraines avec aura.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *